Blog Azote.info

Ce blog à pour vocation de partager avec vous les dernières informations sur l'azote.

Une personne nourrie en plus par hectare cultivé avec les ammonitrates

En améliorant le rendement moyen de 5% d’une succession type de colza-blé-orge, l’ammonitrate utilisé tous les ans accroit aussi la performance nourricière d’un hectare de culture.

Performance nourricière d'un hectare de blé

Sans la moindre fertilisation, un hectare de blé permet de nourrir 16 personnes. Fertilisé avec de l’ammonitrate, il nourrit 30 personnes ; avec de l’urée, 29 personnes. La différence est liée à une capacité de transformation de l’azote en protéines supérieure de 5 % en faveur de l’ammonitrate comparée à l’urée.

Notez cet article:
Lire la suite
2505 lectures

Ammonitrates : de meilleurs rendements dans le plus grand respect de l’environnement

Tous les engrais azotés délivrent-ils les mêmes performances en grandes cultures ?
Cette question doit être abordée à travers une approche globale.

Epandage d'engrais - © UnifaTous les aspects doivent être étudiés simultanément :
- performance agronomique,  évaluée à travers le rendement et les critères de qualités : teneur en protéines, en huile…,
- performance économique : rentabilité pour l’agriculteur, diminution du coût de production,
- performance environnementale : limitation des impacts liés aux fuites d’azote dans l’eau et dans l’air.

Notez cet article:
Lire la suite
1537 lectures

Les ammonitrates améliorent la teneur en protéines du blé

La reconquête de la teneur en protéines des blés français est devenu un enjeu national avec le lancement du plan protéines national.

Teneur en protéines du blé - © Unifa

La teneur en protéines ne représente rien d’autre que la traduction d’un taux d’azote dans le grain.  Elle  résulte de l’accumulation d’azote dans le grain en fin de cycle végétatif. Il provient du transfert, au cours de la sénescence, de l’azote déjà absorbé et du complément d’absorption d’azote post floraison. Selon les années climatiques et les variétés, les transferts et l’absorption tardive peuvent fortement varier. Il existe pour une même variété un effet antagoniste entre le niveau de rendement obtenu et la teneur en protéines lié au phénomène de dilution de l’azote absorbé qui dépend des conditions de remplissage et du poids de mille grains.

Notez cet article:
Lire la suite
2055 lectures

Un peu plus de carbone stocké dans le sol avec les ammonitrates

Produire davantage à l’hectare permet, dans une succession de cultures colza-blé-orge, d’enfouir aussi chaque année un peu plus de résidus de culture, racines, chaumes et pailles.

Evolution du stock de carbone dans le sol

Notez cet article:
Lire la suite
1311 lectures

Moins de pertes d’ammoniac dans l’air avec les ammonitrates

19% de réduction des pertes d’azote dans l’air et dans l’eau soit 10.1 kg d’azote N/ha préservé par l’utilisation d’un ammonitrate sur la succession type colza-blé-orge comparée à l’urée.

Diagnostic de pertes d'azote

Notez cet article:
Lire la suite
1154 lectures

Une plus grande efficacité de l’azote apporté par les ammonitrates

L’azote minéral est utilisé par une plante pour produire des protéines dont une partie est stockée dans le grain récolté et lui confère une partie de sa valeur nutritionnelle.

Bilan azote post récolte

Notez cet article:
Lire la suite
1448 lectures

Moins d’énergie consommée et d’émission de GES avec les ammonitrates

16% d’énergie en moins à l’hectare (2340 MJ/ha économisé soit 56 kg de gasoil) et 5.5% d’émissions de GES en moins avec l’utilisation d’un ammonitrate comparée à l’urée sur une succession type colza-blé-orge dans un réseau de onze essais pendant dix ans.

Bilan GES

Notez cet article:
Lire la suite
1080 lectures